Écoutez les intervenants!

Allocution d’ouverture 1

Raymond LALANDE 

Vice-recteur adjoint aux études de l’Université de Montréal.

r_lalande

Allocution d’ouverture 2

Pierre FOURNIER

Doyen de l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

Pierre_Fournier-200x300


CONFÉRENCE PLÉNIÈRE

Justice sociale et interventions de santé : préliminaire à une réflexion interdisciplinaire sur les enjeux éthiques liés à la limite des ressources et à ses impacts sur le système de santé.

par Jocelyne Saint-Arnaud

JocelyneSaint-Arnaud

Jocelyne Saint-Arnaud détient un Ph.D. en philosophie et elle a fait un post-doctorat en bioéthique sous la direction de Guy Durand qui a donné lieu à la publication du livre La réanimation cardio-respiratoire au Québec : statistiques, protocoles et repères éthiques (Fides, 1990). Durant sa carrière, elle a mené, à titre de chercheure principale, plusieurs  études subventionnées, notamment sur les enjeux éthiques liées à la limite des ressources en transplantation d’organes et en dialyse subventionnées par le CRSH. Elle a aussi participé en tant que co-chercheure à une étude menée par Raymond Massé portant sur les enjeux éthiques en santé publique qui a donné lieu à la rédaction du  livre Éthique et santé publique : enjeux, valeurs et normativité publié aux Presses de l’Université Laval en 2003 et auquel elle a collaboré. Elle est actuellement chercheure au Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal (CRÉUM) et membre du Groupe de recherche inter-réseaux en adaptation de la famille et de son environnement (GIRAFE). Elle a présidé le Comité d’éthique de la recherche des sciences de la santé à l’Université de Montréal de 1997 à 2004. Professeure honoraire à l’Université de Montréal depuis 2007, elle est aussi professeure associée au département de médecine sociale et préventive rattaché à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, où elle enseigne l’éthique de la santé et la bioéthique. Depuis 2005, elle préside le Comité d’éthique clinique de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Elle a publié de nombreux articles dans des revues avec comité de pairs et des livres dont : L’allocation des ressources rares en soins de santé : l’exemple de la transplantation d’organes, paru dans les Cahiers scientifiques de l’Acfas, en 1992, Enjeux éthiques et technologies biomédicales : contribution à la recherche en bioéthique, paru aux Presses de l’Université de Montréal, en 1999, qui lui a valu d’être finaliste aux Prix Donner en 2000, et L’Éthique de la santé : Un guide pour l’intégration de l’éthique dans les pratiques infirmières, paru chez Gaëtan Morin en 2009. (octobre 2013)


Perspectives philosophiques sur l’accès aux soins de santé.

par Ryoa Chung

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

RyoaChung

Ryoa Chung est professeure agrégée au département de philosophie de l’Université de Montréal. Titulaire d’un diplôme de stage doctoral  » pensionnaire scientifique étranger  » à l’École Normale Supérieure de Fontenay/St-Cloud (Paris, 1997), elle a complété son doctorat en philosophie à l’Université de Montréal (2001) sous la direction de Daniel M. Weinstock et effectua deux séjours de recherche à titre de ‘visiting scholar’ à Columbia University (2002) et au Harvard School of Public Health (2003). Ses domaines de recherche sont l’éthique des relations internationales et la philosophie politique appliquée, notamment dans le domaine de la santé.  Ses articles ont paru dans des revues telles que Critical Review of International Social and Political Philosophy, Public Health Ethics, ainsi que dans des ouvrages collectifs tels que Questions d’éthique contemporaine (sous la direction de L. Thiaw-Po-Une, Stock, 2006), et Bioethics in Canada (sous la co-direction de C. Weijer, A. Skelton and S. Brennan, Oxford University Press, 2013). Avec Matthew R. Hunt, elle a co-écrit le chapitre  » Justice and Health Inequalities in Humanitarian Crises. Structured Health Vulnerabilities and Natural Disasters « dans Health Inequalities and Global Justice (P. T. Lenard and C. Straehle co-eds, Edinburgh University Press, 2012) et a publié des articles avec les co-auteurs L. Eckenwiler and C. Straehle dans Bioethics, avec les co-auteurs M. Johri, A. Dawson, T. Schrecker dans Globalization and Health. Ryoa Chung a co-dirigé avec Jean-Baptiste Jeangène Vilmer l’ouvrage Éthique des relations internationales (Presses universitaires de France, 2013). (octobre 2013)


L’accès aux services de réadaptation : l’état de la situation des enfants handicapés et des personnes âgées.

par Bonnie Swaine

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

BonnieSwaine

Détentrice d’un doctorat en sciences biomédicales de l’Université de Montréal, Bonnie Swaine est physiothérapeute, professeur titulaire du programme de physiothérapie à l’École de réadaptation, Université de Montréal ainsi que chercheur et co-directrice scientifique du CRIR (le Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain), le plus grand centre de recherche en réadaptation au Canada. Ses travaux portent sur l’amélioration des services de soins et de réadaptation, notamment ceux destinés aux personnes ayant subi un traumatisme crânien et autres atteintes neurologiques. Elle a mené de nombreuses études sur l’organisation des services de réadaptation, en proche collaboration avec des décideurs du domaine médical et paramédical des réseaux de santé Québécois et Ontariens et des représentants du Ministère de la Santé et des Services Sociaux. (octobre 2013)

Résumé de Bonnie Swaine


En amont de l’accès aux services de santé offerts : prendre en compte les impacts sur la santé dans les politiques publiques.

par France Gagnon

Écouter sa conférence

France Gagnon

Détentrice d’un doctorat en science politique de l’Université Laval, France Gagnon est professeure à la TÉLUQ (Université du Québec) depuis 1996. Elle y est  responsable du Certificat en gestion des services de santé et des services sociaux. Depuis 2005, Gagnon est co-directrice du Groupe d’études sur les politiques publiques et la santé (GÉPPS). Elle a mené plusieurs projets et activités au sein du programme de recherche L’adoption de politiques publiques favorables à la santé pour le Québec, 2004-2011. En 2012, elle s’est méritée un Senior Research Fellowship de l’Université Durham (Royaume-Uni). Elle mène actuellement des projets de recherche sur la mise à profit des connaissances par les acteurs de santé publique lors de la formulation des politiques publiques et sur la prise en compte de la santé dans le développement de politiques en lien, par exemple, avec les activités liées au gaz de schiste. Ses plus récentes publications sont parues dans les revues Health Policy, Administration publique du Canada, Journal of Public Health Policy and Social Science & Medicine. (septembre 2013)


Les soins de proximité : une exigence pour la santé, un devoir pour la société.

Par André-Pierre Contandriopoulos

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

A-PContandriopoulos

André-Pierre Contandriopoulos est professeur titulaire au département d’administration de la santé de la faculté de médecine de l’Université de Montréal et chercheur de l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM).  Il a un Ph.D. en économie de l’Université de Montréal et il travaille dans le domaine de la santé depuis plus de 40 ans.

Au cours de sa carrière, il a assumé à l’université de Montréal de nombreuses tâches administratives (Directeur du département d’administration de la santé, directeur du GRIS, directeur du programme de PhD en Santé Publique…), il a été membre de plusieurs groupes de travail gouvernementaux (le groupe de travail sur la rémunération des professionnels de la santé, le groupe de travail sur le financement du système de soins pour la Commission Rochon, le Forum National sur la Santé, le groupe de travail sur la santé des populations de l’Institut Canadien de Recherche Avancé (ICRA)…), il est membre de la Société Royale du Canada depuis 1996 et de l’Académie Canadienne des sciences de la santé depuis 2006. En 2001, il a reçu le prix pour l’avancement de la recherche sur les services de santé de la FCRSS

Ses domaines d’enseignement, de recherche et ses publications portent sur l’organisation et le financement des systèmes de santé, la planification de la main-d’œuvre médicale, l’évaluation des interventions, la performance et la gouvernance, les déterminants de la santé des populations, les politiques de santé et les transformations des systèmes de santé.

Il a une longue expérience d’enseignement et de consultant non seulement au Québec et au Canada mais aussi en Europe, en Afrique et en Amérique Latine. Il est l’auteur de plusieurs livres et de nombreux articles scientifiques. (septembre 2013)


Les organes gais ne devraient pas être destinés à la poubelle: en quoi gaspiller des ressources médicales limitées soulève une grande injustice qui doit cesser.

par Jason Behrmann

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

JasonBehrmann

Dr. Jason Behrmann est récipiendaire d’une bourse post-doctorale de l’IRSC et dirige ses recherches à l’Institut des Genres, Sexualité et Études Féministes (IGSF) de l’Université McGill. Les intérêts principaux de Jason regroupent la bioéthique Queer, les analyses en santé publique concernant les minorités sexuelles et de genre (communauté LGBTI) et l’avancement des droits de la personne des minorités sexuelles et de genre en médecine et en santé publique. Plus spécifiquement, ses intérêts incluent l’analyse des associations entre la communauté LGBTI et le tourisme médical, le don de matériel humain en médecine et les inégalités sociales. (octobre 2013)


Les jeunes ont-ils accès à la santé?

par Geneviève McCready

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Genevieve_McCready

Geneviève McCready est étudiante à la maitrise en santé communautaire de l’Université de Montréal et infirmière clinicienne au service de santé pour les étudiants du Collège Dawson. Diplômée en soins infirmiers du cégep Bois-de-Boulogne en 2002, elle a complété un baccalauréat en sciences infirmières à l’Université d’Ottawa. Elle a travaillé à l’hôpital, à l’équipe volante et à l’urgence, en santé communautaire en Haïti, au programme d’échange de seringues pour les UDI, puis comme infirmière de proximité en prévention VIH-ITSS. Geneviève est également présidente du Regroupement des infirmières de cégep du Québec et blogueuse sur http://www.professionsante.ca . Elle s’intéresse à la prévention, la promotion de la santé, l’intervention auprès de clientèles multiethniques et marginalisées ainsi qu’aux questions touchant l’accessibilité des services de première ligne. (octobre 2013)


Dilemmes éthiques pour les chercheurs en santé : divulgation et stigmatisation liées au VIH / SIDA dans les communautés rurales au Brésil. (en anglais)

par Patricia NEVES GUIMARãES

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Patricia

Post-doctorate fellow at McGill University, Montreal, Canada. Mental Health Care

Current:(octobre 2013)

McGill University / Douglas Mental Health Institute Research Centre,

Global Health Research Capacity Strengthening Program (GHR-CAPS),

State University of Montes Claros

Education: Federal University of Sao Paulo/ McGill University-Canada


Un changement de paradigme autour du don entre vivants : perspective des professionnels en transplantation rénale.

par Noémie Boudreault

Écouter sa conférence

Background of stone wall texture

Noémie Boudreault est étudiante en anthropologie à l’Université de Montréal. Elle a effectué un stage au CRCHUM à l’été 2013 sur les recherches qualitatives et la transplantation d’organes. (octobre 2013)


Modalité d’allocation des ressources ergothérapiques en CLSC : enjeux éthiques de justice distributive et enjeux juridiques d’accès aux services.

par Annie Carrier, récipiendaire du Prix du jury : MEILLEURE PRÉSENTATION ORALE

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Annie CARRIER

Annie Carrier est candidate au doctorat en sciences cliniques à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche sur le vieillissement du Centre de santé et de services sociaux – Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke. Elle est également chargée de cours à l’École de réadaptation de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et ergothérapeute depuis 1996, diplômée de l’Université Laval. Elle détient un baccalauréat en psychologie (1993), une maîtrise en droit et politiques de la santé (2008) et une maîtrise en sciences cliniques (2010). Elle est boursière des Instituts de recherche en santé du Canada (#250281) et du Fonds de recherche du Québec – Santé (#22754). Ses intérêts de recherche portent notamment sur les aspects légaux, éthiques, administratifs et organisationnels de la pratique clinique et plus spécifiquement, leur implication dans le raisonnement clinique du professionnel de la santé. (octobre 2013)


Les restrictions budgétaires et l’éthique professionnelle : complices dans la déshumanisation des soins?

par Marie-Josée Potvin

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Marie-Josée POTVIN

Marie-Josée Potvin, inf, MSc, complète un PhD en Bioéthique à l’Université de Montréal. Elle est membre du groupe de recherche sur les conflits d’intérêt et co-directrice (avec Bryn Williams-Jones) de l’Axe éthique et santé des populations (AESP). Infirmière de formation, son domaine d’expertise est l’éthique professionnelle. Ses recherches doctorales visent la construction d’un modèle pour la pratique et le développement de programmes de formation en éthique professionnelle (bioéthique, professions de la santé). Consultante en bioéthique au sein de diverses organisations de la santé, elle offre des services conseils (ex.: politiques et de processus) visant l’intégration de culture éthique. Sa longue expérience à titre de professionnelle de la santé, et de bioéthicienne lui confère la capacité de concilier théorie et pratique; son expertise en transfert des connaissances et en recherche, lui confère un profil versatile permettant l’analyse d’une diversité de problématiques éthiques dans le contexte de la bioéthique, des sciences infirmières ainsi qu’en santé publique. (octobre 2013)


Le sur-diagnostic : cause ou symptôme de la faillite éthique de la médecine en Occident.

par Fernand Turcotte

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Fernand Turcotte

Fernand Turcotte est professeur émérite de médecine préventive et santé publique au département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval, dont il est un des fondateurs. Diplômé en médecine de l’Université de Montréal et en santé publique d’Harvard University, il y a dirigé le programme de résidence en santé communautaire, les programmes de maîtrise et doctorat en épidémiologie, le programme du Diplôme de deuxième cycle en prévention et gestion de la santé et de la sécurité du travail et le Microprogramme d’études de deuxième cycle en contrôle du tabagisme. Ses travaux de recherche ont principalement porté sur l’évaluation des méthodes de prévention dont le dépistage et la surveillance médicale en milieu de travail. (octobre 2013)

Résumé de Fernand Turcotte


Engagez-vous qu’ils disaient.

par Alain Vadeboncoeur

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

AlainVadeboncoeur

Diplômé en médecine en 1988 de l’Université de Montréal, il a reçu ses certificats de médecine familiale et de spécialiste en médecine d’urgence en 1990 et en 2000. Membre actif du département de médecine de l’Institut de Cardiologie de Montréal, le Dr Alain Vadeboncoeur est également membre fondateur du service de médecine d’urgence de l’Institut de Cardiologie de Montréal dont il assume la chefferie depuis le début de ses activités en 1999. Il a monté l’équipe des urgentologues de l’ICM, codirigé la rénovation de l’urgence en 2003 et planifié son informatisation en 2006. Il est professeur agrégé de clinique à l’Université de Montréal depuis 2009 au sein du Département de médecine familial et de médecine d’urgence.

Expert en médecine d’urgence, il a présidé l’Association des médecins d’urgence du Québec (1998-2000) et l’Association des spécialistes en médecine d’urgence du Québec (2004-2008). Il est aussi impliqué dans la défense du système de santé publique comme fondateur de l’organisation Médecins québécois pour le régime public (président depuis 2012) et a publié en octobre 2012 un essai sur le système de santé : Privé de soins. Il s’intéresse au transfert des connaissances; vulgarisateur, on fait appel à lui en tant qu’analyste dans les médias. D’ailleurs, il a animé l’émission Les Docteurs de 2010 à 2013. (septembre 2013)

Résumé Alain Vadeboncoeur


L’utilisation judicieuse des ressources: une responsabilité partageable?

par Marie-Dominique Beaulieu

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Marie-Dominique BEAULIEU

Dre Marie-Dominique Beaulieu a complété sa résidence en médecine familiale à l’Université Laval et obtenu la Certification en médecine familiale du Collège des médecins de famille du Canada (CCMF) en 1978. Elle est titulaire d’une maîtrise en épidémiologie de l’Université Laval. Elle exerce la médecine familiale au sein du Groupe de médecine familiale Notre-Dame du Centre de santé et de services sociaux Jeanne-Mance. Elle est professeure au département de médecine de famille de l’Université de Montréal. Elle a été titulaire de la Chaire docteur Sadok Besrour en médecine familiale de l’université de Montréal (200-2010). Elle est également affiliée au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et médecin conseil en soins de première ligne à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Elle collabore à plusieurs projets de recherche; certains portent sur la mise en œuvre de la réforme des soins primaires au Québec, plus particulièrement les groupes de médecine familiale et les interventions visant à améliorer la qualité des soins primaires. Elle a été présidente du Collège des médecins de famille du Canada (2012-2013) et a reçu en juin 2013 un doctorat honoris causa de l’université Laval. (octobre 2013)


Les professionnels comme gardiens du système ? Une perspective organisationnelle.

par Lise Lamothe et Yolaine Rioux

Écouter leur conférence

Lise Lamothe

Lise Lamothe est professeure titulaire, vice-doyenne aux études à l’ÉSPUM et chercheure régulière à l’IRSPUM. Elle est une spécialiste de l’organisation des services de santé (Ph. D. Théories des organisations).

De façon générale ses intérêts de recherche portent sur la gouverne et la transformation des organisations de santé. De façon plus spécifique ses activités de recherche portent sur les dynamiques professionnelles associées à la transformation des organisations de santé dans divers secteurs cliniques, notamment les enjeux organisationnels soulevés par la multimorbidité. Elles portent aussi sur les dynamiques associées aux fusions d’établissements, à la formation des réseaux de services intégrés et les effets structurants des NTIC dans les transformations des processus de soins et services.

Elle a œuvré comme gestionnaire dans les services de santé et est membre de conseil d’administration d’établissement. (septembre 2013)

Yolaine RIOUX

Yolaine Rioux est adjointe à la directrice médicale au Secrétariat de l’enseignement et de la recherche au CSSS Richelieu-Yamaska. Elle a une formation en sciences infirmières (B.Sc, M.Sc).et en droit et politiques de la santé (LL.M)

Elle est gestionnaire dans le réseau de la santé depuis 31 ans et a œuvré autant en santé publique qu’en établissement. Après avoir été boursière de FORCES/Extra, elle a amorcé l’implantation de continuum d’interventions où le patient est au cœur des actions. Elle a participé à plusieurs travaux sur la responsabilité populationnelle et a collaboré à la mise sur pied d’un microprogramme de 2ième cycle en responsabilité populationnelle et gestion du changement avec l’Université de Montréal et l’Initiative pour le partage des connaissances et le développement des compétences (IPCDC). Elle s’intéresse particulièrement à la notion de responsabilité populationnelle, à la gestion en réseau, aux aspects légaux et éthiques du système de santé. (septembre 2013)


PRIX EXCELLENCE EN BIOÉTHIQUE

Écouter la présentation par Béatrice Godard

Vidéo de l’allocution de David J. Roy

Dr David J. ROY

Le Dr David J. Roy a d’abord fait des études en mathématiques, obtenu par la suite une licence en philosophie, et en 1972, a completé un doctorat en théologie de la Westfälische Wilhems Universität à Münster en Allemagne. Après quelques années à l’Université de Sudbury (Ontario) à titre de professeur il est invité, en 1976, par le directeur de l’Institut de recherches cliniques de Montréal, à y fonder le premier centre de bioéthique au Canada, centre qu’il dirigera jusqu’à 2008. En juin 2008, il s’associe au Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal à titre de directeur du Laboratoire de recherche en éthique et vieillissement.

Le Dr Roy est chercheur titulaire à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal depuis 1980. Il est le fondateur (1985) et le rédacteur en chef du Journal of Palliative Care, une revue scientifique internationale vouée aux malades atteints du cancer et d’autres maladies graves. Le Dr Roy a été reçu officier de l’Ordre du Canada et de l’Ordre du Québec en l’an 2000. Il détient un doctorat honoris causa en droit de Dalhousie University (Nouvelle Écosse) et un doctorat honoris causa en lettres sacrées de l’Université de Sudbury (Ontario). Le Dr Roy est un conférencier très recherché, et au cours des 34 dernières années il a prononcé au-delà de 500 conférences.

Décès du Dr David J. Roy en décembre 2015

Hommage à l’un des piliers de la bioéthique

L’une des personnes qui a inspiré plusieurs professionnels à poursuivre leur formation en bioéthique est certainement David J. Roy. Nous avons été triste d’apprendre que monsieur Roy est décédé subitement le 28 décembre dernier à l’âge de 78 ans.

Mathématicien, philosophe et docteur en théologie, il a entre autres été le fondateur du premier Centre de bioéthique au Canada à l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Il a reçu les prestigieux titres d’Officier de l’Ordre du Canada et de l’Ordre du Québec en reconnaissance de son apport important au développement de la bioéthique et de l’éthique clinique au Québec et au Canada.


CONFÉRENCE PLÉNIÈRE

Les organisations de santé vues sous l’angle de la complexité.

par Paul A. Lamarche

Télécharger son diaporama

Paul A. LAMARCHE

Paul A. Lamarche détient un Ph.D. en «Health Services Organization and Policies» de l’Université du Michigan. Il est actuellement professeur titulaire au Département d’Administration de la santé à l’Université de Montréal. Il a été professeur titulaire et directeur du Département de médecine sociale et préventive de l’Université de Laval, sous-ministre adjoint et sous-ministre associé au Ministère de la santé et des services sociaux, et responsable de la planification et de l’évaluation au bureau d’Europe de l’Organisation mondiale de la santé. Il a aussi assumé la première présidence du comité consultatif de l’Institut de recherche sur les services et politiques de santé.

Ses intérêts de recherche gravitent autour de l’analyse comparée des systèmes de santé et de l’influence des modes d’organisations des services sur l’efficacité des services et l’efficience dans l’utilisation des ressources. Il s’intéresse plus particulièrement à l’analyse des systèmes et organisations de la santé vus sous l’angle de la complexité. (octobre 2013)


La pertinence des médicaments : usages et mésusages.

par Johanne Collin

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Johanne COLLIN

Johanne Collin, sociologue et historienne est professeure à la Faculté de pharmacie de l’université de Montréal. Elle est également directrice du MÉOS, équipe de recherche sur le MÉdicament comme Objet Social depuis sa création en 2003. Auteure de plusieurs ouvrages sur la question des aspects sociaux reliés à l’usage du médicament (dont Le Médicament au coeur de la socialité contemporaine (2006)) et de plusieurs articles qui lui ont valu d’obtenir, comme co-auteure, le prix du meilleur article en sociologie médicale en 2001( (Eliot Freidson Award). Ses recherches portent principalement sur trois thèmes : 1) les raisonnements thérapeutiques, les pratiques cliniques et les dynamiques professionnelles autour du médicament; 2) les logiques profanes de recours au médicament dans les sociétés occidentales contemporaines; 3) les médicaments psychotropes et les nouvelles socialités. Parmi ses projets de recherche actuellement en cours : 1. une socio-histoire de la dépression au Québec ; 2. L’usage des «smart drugs» chez les jeunes en milieu universitaire. (octobre 2013)


Médecine personnalisée et éthique.

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

par Pavel HAMET

Pavel HAMET

Dr. Hamet est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique prédictive. Il est professeur de médecine à l’Université de Montréal, professeur associé au département de médecine expérimentale à l’Université McGill et professeur invité à la première faculté de médecine de l’Université Charles de Prague. Il est présentement Chef du Service de médecine génique, membre du service d’endocrinologie et directeur de la plateforme écogénomique des maladies complexes au CHUM. Auteur ou co-auteur de plus de 575 publications et membre actif au sein de nombreuses sociétés, il a été Président de la Société Internationale de Pathophysiologie et membre du conseil d’administration de la Société Francophone du Diabète de 2010 à 2014. Il est membre de la Commission de l’éthique en science et technologie du gouvernement du Québec et Président et Chef de la direction scientifique de Medpharmgene. Il a reçu de nombreuses distinctions honorifiques dont le prix Wilder-Penfield en 2001. En juin 2008, Dr. Hamet a eu l’honneur d’être reçu Officier de l’Ordre national du Québec et s’est vu décerné l’International Okamoto Award de la Fondation des maladies cardiovasculaires du Japon. En 2010, il est devenu éditeur associé du Journal of Hypertension, en 2012 il a reçu le prestigieux prix Roger Assan de la Société Francophone du Diabète et en 2013 le Centre de recherche du CHUM lui décernait le prix Excellence. Depuis février 2014, le Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal s’est vu octroyer une aide financière des secteurs public et privé pour la réalisation du projet Opti-Thera. Dr. Hamet en tant que principal investigateur travaille activement à la réalisation de ce vaste programme de recherche qui vise l’optimisation des approches thérapeutiques en soins personnalisés de première ligne.(mars 2016)


Les ententes de partage de risques: un moyen pertinent de limiter les coûts liés aux nouveaux médicaments?

par Mélanie Bourassa Forcier

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Mélanie Bourassa Forcier

Mélanie Bourassa Forcier est membre du Barreau du Québec depuis 1999 et professeure à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke depuis 2010. Elle est co-directrice du Groupe de recherche en droit et politiques de la santé de l’Université de Sherbrooke et elle est chercheuse associée au groupe de recherche le CIRANO. Elle agit par ailleurs comme consultante pour le cabinet Fasken Martineau.

La professeure Bourassa Forcier s’intéresse particulièrement à la gouvernance en santé, aux politiques de la santé, aux politiques favorisant l’innovation et l’accès aux médicaments ainsi qu’aux transferts de technologie. Elle est notamment titulaire d’un doctorat en droit de l’Université McGill ainsi que d’un M.Sc. en Politiques internationales de la santé du London School of Economics and Political Science.

Celle-ci s’implique activement dans le domaine de la santé, notamment comme membre du conseil d’administration de l’Institut de cardiologie de Montréal et comme membre du Comité consultatif externe sur les soins de santé personnalisés.

La professeure Bourassa Forcier a été récipiendaire de nombreux prix et bourses prestigieuses, dont une bourse de doctorat du CRSH et la bourse du Commonwealth. (octobre 2013)


L’évaluation des technologies et des modes d’intervention (ÉTMI) pour diminuer les risques des décisions complexes: de la synthèse des connaissances à la délibération.

par Reiner Banken

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Reiner BANKEN

Le Dr Reiner Banken est diplômé en médecine de l’Université de Montréal, d’où il détient une maîtrise en santé communautaire. Dès 1998, il est chercheur consultant à l’AETMIS puis, il occupe le poste de directeur général adjoint au développement et aux partenariats de juillet 2005 à avril 2009. Il a également travaillé en tant que médecin urgentologue pendant 5 ans et spécialiste en santé publique pendant 12 ans, notamment à titre de directeur de la santé publique des Laurentides.

Auteur de plusieurs publications et de nombreuses conférences dans le domaine de la santé publique, le Dr Banken est également appelé à agir en tant que consultant auprès d’organismes internationaux tels le Centre européen de politiques sanitaires et le Pan American Health Organization (PAHO), la division panaméricaine de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

De juillet 2007 à juin 2009,  le Dr Banken a assumé la présidence de HTAi (Health Technology Assessment International), organisme dont la mission est de promouvoir le développement, la diffusion, la compréhension et l’utilisation de l’évaluation des technologies de la santé dans le monde. Il a aussi été président du Comité organisateur de la 5erencontre annuelle HTAi, dont l’AETMIS était l’hôte en juillet 2008.

Depuis avril 2009, le Dr  Banken est membre du Comité consultatif sur les technologies de la santé de l’OMS et il assume la direction générale associée aux relations extérieures, partenaires et réseaux à l’INESSS, poste qu’il occupait également au sein de l’AETMIS. (octobre 2013)


Enjeux éthiques liés à la limitation des ressources pour la recherche et les interventions en santé mondiale dans les pays en développement : défis et opportunités. Analyse dans une perspective d’éthique féministe.

par Patrick Anges Gogognon

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Patrick Anges GOGOGNON

Patrick Anges Gogognon a complété une MA en bioéthique. Il est étudiant au doctorat en sciences biomédicales option bioéthique à l’Université de Montréal.

Intérêts de recherche: santé mondiale, équité en santé. (octobre 2013)


Les considérations éthiques de la dissémination des résultats de recherche en santé mondiale.

Anne-Marie Turcotte-Tremblay

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama :

Anne-Marie TURCOTTE-TREMBLAY

Anne-Marie Turcotte-Tremblay est doctorante en santé publique, option organisation des soins de santé. Elle est  également détentrice d’une maîtrise en santé communautaire (UdM) et d’un baccalauréat en psychologie (McGill).

Depuis 2011 elle travaille comme coordonnatrice de Santé-Cap, un programme interuniversitaire de formation et de bourses pour des chercheurs en début de carrière qui œuvrent en santé mondiale. Auparavant, elle travaillait comme coordonnatrice de recherche au Centre de recherche de l’Hôpital Douglas sur l’étude des effets du stress reliés à des désastres naturels durant la grossesse sur le développement des enfants.

Sous la direction du Dr Valéry Ridde, son projet de doctorat portera sur le processus d’intégration de d’interventions complémentaires visant à améliorer l’accès aux soins de santé au Burkina Faso (p. ex., financement basé sur les résultats, assurance santé à base communautaire et prise en charge des indigents). (octobre 2013)


Les défis engendrés par la limite des ressources dans le cadre du projet de Médecins du Monde (MDM) en faveur des migrants à statut précaire à Montréal.

par Magalie Benoit

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Background of stone wall texture

Magalie Benoit est étudiante à la maîtrise en santé communautaire, Université de Montréal. (octobre 2013)


Faire face aux défis en fin de vie avec les niveaux d’interventions médicales.

par Marjolaine Frenette

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Marjolaine FRENETTE

Marjolaine Frenette est étudiante à la maîtrise en bioéthique à l’Université de Montréal, et étudie les niveaux d’interventions médicales et leur impact sur les soins en fin de vie dans le milieu hospitalier. Elle est infirmière et conseillère clinicienne pour le programme « Transforming Care at the Bedside » au Centre universitaire de santé McGill. Elle facilite la participation du personnel de première ligne, en partenariat avec des patients, à différentes initiatives d’amélioration de la qualité des soins dans le but de prodiguer des soins plus sûrs, plus fiables et plus efficaces, qui répondent réellement aux besoins des patients et de leur famille. (octobre 2013)


Quand l’allocation des ressources touche l’éthique clinique.

par Catherine Rodrigue

Audio indisponible

Télécharger son diaporama

Catherine ROGRIGUE

Catherine Rodrigue détient un diplôme en biologie, option toxicologie, de l’Université du Québec à Montréal. Elle a complété une maîtrise en bioéthique à l’unité de recherche en neuroéthique dans le cadre des Programmes de bioéthique de l’Université de Montréal et poursuit actuellement un diplôme de 2e cycle en droit et politiques de la santé de l’Université de Sherbrooke. Elle s’intéresse fortement à l’éthique clinique, son projet de maîtrise à l’unité portait sur les enjeux éthiques reliés à la prise de décision pour les patients avec troubles neurologiques de la conscience. Elle travaille comme consultante en éthique clinique pour différents Centres de santé et services sociaux (CSSS). De plus, elle est membre du Comité d’éthique clinique du CHUM et de l’Association québécoise en éthique clinique depuis 2009. (octobre 2013)


Les outils économiques en appui à l’allocation des ressources rares en santé.

par Joanne Castonguay

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Joanne CASTONGUAY

Joanne Castonguay est vice-présidente adjointe au CIRANO et économiste. Elle détient une maîtrise en Sciences de l’Université de Montréal et a cumulé près de 20 ans d’expérience en direction de projets d’analyse économique et stratégique, principalement au CIRANO et chez SECOR Conseil. Au CIRANO, elle cumule les rôles d’orientation de la recherche sur les grandes problématiques touchant le Québec d’aujourd’hui et de demain, de développement de collaboration avec des partenaires privés et publics et de direction de projets de recherche principalement sur des questions de politiques publiques en santé. Madame Castonguay a contribué à plusieurs publications sur les systèmes de santé des pays de l’OCDE et sur la gouvernance de projets publics. (octobre 2013)

Joanne Castonguay, detains a Master degree of Science in Economics from Montreal University. She is associate vice president at CIRANO since 2010. After 8 years of providing consulting services as a general economist, she has been developing, managing and realizing economic research projects in the health sector since 2003. During those years she has cumulated numerous expertises that will be valuable to the Personalised Risk Stratification for Prevention and Early Detection of Breast Cancer project, namely in:

  • Research project management (team, content and budget);
  • Research orientation and translation;
  • Health systems governance mechanisms and financing;
  • Economic impact analysis, namely in health and in personalised medicine;
  • Quebec Health system,
  • Sociopolitical project risk management;

Project governance.


Enjeux éthiques de la privatisation: comparaison Brésil et Québec.

par Michel Perreault

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

Michel Perreault

Michel Perreault, B.Sc. sociologie de l’UQÀM, Ph.D. Sociologie de la santé Université de Montréal (1988), postdoctorat du CERMES , Paris, a été professeur à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal (1990-2006), chercheur au GRASP (1991-2010) professeur titulaire associé à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal (2006-2015), professeur invité de l’Université fédérale de Rio de Janeiro, Brésil (2006-2010), professeur titulaire Programme de maîtrise en Politiques sociales et citoyenneté, Université Catholique de Salvador de la Bahia, Brésil. (octobre 2013)

Décès du chercheur Michel Perreault en décembre 2015

Nous exprimons nos condoléances aux proches et amis(es) de monsieur Perreault.

Des solutions structurelles et de long terme.

par Lise Denis

Écouter sa conférence

Lise DENIS

Madame Denis est depuis mars 2013, experte-conseil pour TACT Intelligence Conseil et consultante dans le réseau de la Santé et des Services Sociaux

Elle a occupé la fonction de directrice générale de l’Association québécoise

d’établissements de santé et de services sociaux du d’août 2005 à décembre 2012.

Elle était avant cette date protectrice des usagers de la santé, poste qu’elle occupait depuis le 23 avril 2001. Détentrice d’une maîtrise en administration des affaires, madame Denis a d’abord oeuvré dans les secteurs de l’habitation, de l’éducation et de la santé et des services sociaux.

Elle a notamment occupé les postes suivants :

  • de 1984 à 1993 : directrice générale de l’Association des centres de services

sociaux du Québec;

  • de 1993 à 1994 : directrice générale de la Régie régionale de Laval;
  • de 1994 à 1998 : vice-présidente exécutive de la Conférence des régies régionales de la santé et des services sociaux du Québec.

Par la suite, elle a occupé les postes de sous-ministre au ministère de la Santé et des Services sociaux, en 1998, et de sous-ministre au ministère des Régions, en 1999. (octobre 2013)


L’allocation de ressources limitées en santé et les choix de société.

par Ghislaine Cleret de Langavant

Écouter sa conférence

Télécharger son diaporama

de-langavant

Ghislaine Cleret de Langavant est commissaire adjointe à l’éthique (depuis février 2007) et à l’appréciation (depuis janvier 2013) au bureau du Commissaire à la santé et au bien-être. Dans le cadre de ses fonctions elle encadre les travaux d’appréciation de la performance du système de santé et de services sociaux québécois, elle intègre des réflexions d’ordre éthique et mène des consultations publiques sur des questions soulevant des enjeux éthiques et sociaux.

Elle était auparavant chercheure-consultante en bioéthique à l’Agence d’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé (AETMIS) depuis décembre 1999. Dans le cadre de ses fonctions, elle a pu mettre à profit ses réflexions sur la méthodologie en bioéthique dans les activités menées par l’unité génétique de l’AETMIS.

Mme Ghislaine Cleret de Langavant  est détentrice d’un doctorat en sciences biomédicales, d’une maîtrise en nutrition et d’un baccalauréat en biochimie. Ses champs d’intérêt sont divers,  allant de la méthodologie en bioéthique et la complexité au transfert de connaissances et à la participation citoyenne à la prise de décision politique. Conférencière recherchée et auteur de plusieurs articles, elle a publié en avril 2001 Bioéthique : Méthode et Complexité aux Presses de l’Université du Québec.

Depuis 2004 Ghislaine de Langavant est professeur associé au département d’administration de la santé de l’Université de Montréal. Elle a siégé au Comité d’éthique de la recherche de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) de 1999 à 2007, a présidé celui de Procréa Biosciences inc. (1999-2001) et a été membre du groupe de travail sur l’éthique en évaluation des technologies de la santé de l’association internationale d’évaluation des technologies de la santé (INHATA) de 2004 à 2007. Elle a été élue présidente de la Société canadienne de bioéthique en juin 2012 pour un mandat de deux ans (2013-2015). (octobre 2013)


*N’ayant pu recueillir l’autorisation de diffusion de toutes les personnes qui ont participé à la discussion avec les conférenciers, l’écoute de l’enregistrement des tables rondes 1 et 2 ne peut être proposée.

Table ronde no 1 / L’accès aux services de santé et les services offerts : impacts sur la santé et sur les pratiques.

Table ronde no 2 / Les professionnels de la santé comme gardiens du système?

Écouter la table ronde no 3 / La pertinence et le coût des technologies de la santé.

Écouter la table ronde no 4 / Pistes de solutions relatives aux problèmes d’allocation des ressources dans le domaine de la santé.

logo-udem     cihr_logo     OE_logo      GRER
CRCHUM_large      AEBiUM     aesp_compact-trans-300x77     RRSPQ_large-300x128     creumLogo-300x157     irspum_large-300x154     sssq

Nos commanditaires que nous remercions vivement, et plus spécifiquement à l’Université de Montréal, le Vice-rectorat aux études, le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation, la Faculté de médecine, le Département de médecine sociale et préventive.

Nos remerciements vont également à Léo Zaffran (hautbois – extrait de la Symphonie n°9 de Dvořák), Pascale Koenig (voix) et Jean-Baptiste Joubaud (mixage du son).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s